02 51 32 01 94

Déclaration des revenus fonciers de 2021 pour 2020

En cette période de déclaration de revenus 2021 pour 2020, certains bailleurs se demandent comment déclarer les revenus issus de leurs logements mis en location et comment en connaître le montant exact. Voici quelques précisions.

Quand faire sa déclaration de revenus fonciers ?

En cas de déclaration de revenus en ligne, la date limite dépend du département de résidence du contribuable :

  • Zone 1 : départements 01 (Ain) à 19 (Corrèze) : jusqu’au mercredi 26 mai 2021, 23h59
  • Zone 2 : départements 20 (Corse) à 54 (Meurthe-et-Moselle) : jusqu’au mardi 1er juin 2021, 23h59
  • Zone 3 : départements de 55 (Meuse) à 976 (Mayotte) : jusqu’au mardi 8 juin 2021, 23h59

Si la déclaration est réalisée sur support papier, la date est la même pour tous, quel que soit le département : celle-ci est fixée au 20 mai 2021. L’année dernière, en raison de la crise sanitaire, un délai supplémentaire avait été accordé, ce qui ne sera pas le cas cette année. 

Comment accéder aux revenus en lien avec ses locations ?

À l’heure où nous écrivons ces lignes, les formulaires de déclaration des revenus fonciers 2021 pour 2020 n’ont pas encore été actualisés par le service des Impôts. Au moment de l’actualisation, le logiciel SPI sera mis à jour, permettant ainsi l’édition des projets de déclaration de revenus fonciers 2021 pour 2020 et leur envoi auprès des bailleurs. Pour rappel, en 2020, l’actualisation avait eu lieu vers la fin du mois d’avril.

De leur côté, les bailleurs personnes morales (SARL, SCI…) peuvent déjà accéder aux formulaires des impôts à jour, de même sur SPI. Ils peuvent donc faire une demande de projets de déclaration auprès de leur gestionnaire.

Déclarer ses revenus fonciers : quelques rappels

Les revenus fonciers doivent être déclarés dans le formulaire Cerfa n°2042. Si le bailleur est soumis au régime d’imposition réel ou si le bien entre dans le cadre d’une déduction fiscale ou un programme d’incitation, il doit remplir le formulaire Cerfa n°2044, disponible en annexe.
Rappelons également qu’il existe deux régimes d’imposition, qui dépendent du montant à déclarer. En dessous de 15 000 euros, c’est le régime micro-foncier qui permet de bénéficier d’un abattement de 30 % sur la base imposable. À partir de 15 000 euros de revenus fonciers, c’est le régime réel, auquel peut volontairement opter le bailleur pour une durée minimale de 3 ans, même si les revenus annuels dégagés de ses locations sont inférieurs à 15 000 euros.

Fabrice Houlé

Entrepreneur,
agent immobilier de terrain,
commerçant et formateur.
 
En savoir plus >>

Soyez Informés en Premier !

 

Avec nos "Alertes Blog", restez connectés en permanence à l’actualité juridique et commerciale de la location

 

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les Alertes Blog. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans l'Alerte. En savoir plus sur la gestion de mes données et sur mes droits.

Nous suivre

« Je ne fais pas de location. »

Ne laissez plus partir les clients.
Démarrez votre activité de location et générez rapidement du chiffre d’affaire.
Constituez-vous un portefeuille.

Nous vous montrons comment

À propos de ce blog

Ce blog est destiné aux personnes qui s'intéressent à l'immobilier locatif et principalement aux professionnels de l’immobilier .

Pour en savoir plus sur ce blog >>