02 51 32 01 94

Les Français veulent investir, mais pas n’importe où !

Une récente étude* portant sur l’investissement locatif nous apprend que les Français qui choisissent d’investir dans la pierre dans le but de mettre en location leur bien ont tendance à privilégier des logements situés à proximité de leur domicile, mais qu’ils se tournent aussi davantage vers des villes dotées d’un fort patrimoine culturel. 

Priorité aux biens proches de la résidence principale des investisseurs

Selon les résultats publiés dans une étude dévoilée il y a quelques semaines, 87 % des Français se disent intéressés par un investissement dans l’immobilier, et ce, malgré la situation actuelle. Une tendance, plus marquée chez les 25-34 ans qui résident dans une ville de plus de 100 000 habitants, qui s’accompagne d’un autre constat nettement moins encourageant : seulement 10 % d’entre eux seraient prêts à se lancer, en raison de la relative complexité de la démarche.

On apprend par ailleurs que 76 % des personnes sondées préfèrent investir près de chez eux, privilégiant ainsi la proximité au rendement locatif plus intéressant que pourrait représenter un logement situé plus loin de leur résidence principale. Toutefois, rien de vraiment étonnant à cela : beaucoup de Français préfèrent limiter leur investissement à une zone géographique qu’ils connaissent bien, pour des raisons principalement pratiques. Une proximité qui facilite effectivement les recherches de biens et simplifie grandement la gestion locative, notamment si l’investisseur choisit de se passer des services d’un professionnel.

Par conséquent, ce sont les grandes métropoles qui sont les cibles privilégiées des investisseurs. Si les habitants du Nord-Est du territoire privilégient ainsi un investissement à Lille, les habitants du Nord-Ouest se tournent en priorité vers Nantes. Dans le Sud-Ouest, c’est Bordeaux qui se démarque, pendant que Lyon est la ville la plus plébiscitée par les habitants du Sud-Est. Sans surprise, les Franciliens ont tendance à investir en priorité à Paris.

Les villes privilégiées pour un investissement locatif

Bordeaux est la ville la plus populaire chez les investisseurs en devenir, présentant à la fois un rendement très intéressant de 4,27 % et une très forte tension locative, même si d’autres villes voisines comme Cognac, Saintes ou Bergerac offrent un rendement encore plus intéressant.

En 2e position des villes les mieux adaptées à un investissement locatif, on retrouve Nantes qui présente un taux de rendement de 4,53 % pour une tension locative très élevée. En 3e position, on retrouve Lyon avec un rendement de 3,97 % et une tension là encore très élevée. En 4e position se trouve Paris avec un rendement de 3,36 %, et une tension légèrement moins élevée que les métropoles précédemment évoquées. Enfin, à la 5e position trône Rennes, avec un taux de 4,44 % et une tension maximale.

Dans la suite du classement, on retrouve Toulouse, Montpellier, Lille, Nice et Angers qui paradoxalement présentent toutes un meilleur rendement que le top 5 des villes préférées des Français, preuve là encore, que les investisseurs tendent à privilégier la proximité au rendement locatif.

Le point de vue des Français sur la gestion locative

L’étude réalisée par Roll&Poll nous révèle également que les Français interrogés sont pour la plupart attachés à l’idée de gérer eux-mêmes leurs biens mis en location et que cette logistique représente tout de même 150 heures de gestion à la fois juridique et administrative. Si la plupart des personnes interrogées préfèrent faire l’impasse sur le recours à des professionnels, principalement pour des questions de coût, qu’ils sont par ailleurs 55 % à juger trop onéreux, cela ne signifie pas pour autant que les investisseurs se désintéressent totalement des intermédiaires.

Au contraire, 55 % indiquent leur souhait de se faire aider dans leurs démarches, notamment pour profiter d’une expertise portant sur les questions en lien avec la transaction, le meilleur endroit où investir et le processus pour mettre en œuvre cet investissement. Une aide qui semble intéresser avant tout les investisseurs âgés de 50 à 55 ans et les Franciliens qui bénéficient de revenus dans l’ensemble plus élevés qu’ailleurs. Parmi les habitants d’Île-de-France souhaitant faire appel aux services d’un professionnel de l’investissement locatif, 58 % indiquent d’ailleurs leur intérêt pour le recours à la gestion locative, 62 % pour l’aide à l’investissement et 60 % pour l’accompagnement à la rénovation de leur bien.

* Étude publiée le 5 juillet 2021, réalisée par l’Institut Poll&Roll pour le compte Masteos

Fabrice Houlé

Entrepreneur,
agent immobilier de terrain,
commerçant et formateur.
 
En savoir plus >>

Soyez Informés en Premier !

 

Avec nos "Alertes Blog", restez connectés en permanence à l’actualité juridique et commerciale de la location

 

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les Alertes Blog. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans l'Alerte. En savoir plus sur la gestion de mes données et sur mes droits.

Nous suivre

« Je ne fais pas de location. »

Ne laissez plus partir les clients.
Démarrez votre activité de location et générez rapidement du chiffre d’affaire.
Constituez-vous un portefeuille.

Nous vous montrons comment

À propos de ce blog

Ce blog est destiné aux personnes qui s'intéressent à l'immobilier locatif et principalement aux professionnels de l’immobilier .

Pour en savoir plus sur ce blog >>