02 51 32 01 94

Les promoteurs craignent une flambée des prix dans l’immobilier neuf

« On a une crise du logement qui commence à s’installer : la catastrophe est devant nous », a prévenu Alexandra François-Cuxac, présidente de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), lors d’une conférence de présentation des chiffres de la construction et de la vente du deuxième trimestre 2020. Pessimistes les promoteurs immobiliers ? C’est bien peu de le dire ! 

Marqué par les mesures de confinement décrétées par le gouvernement, le deuxième trimestre a mis le secteur à l’arrêt pendant plusieurs semaines, faisant notamment chuter la mise en vente de nouveaux logements de 53,8 %, par rapport à l’année 2019. Entre mai et fin juillet 2020, le nombre de permis de construire a quant à lui dégringolé de 27,4 %. Les mises en chantier s’en sortent mieux, avec un « léger » recul de 8,7 % qui, selon Marc Villand, président de la FPI Île-de-France, s’expliquerait tout simplement par un rattrapage des chantiers en sortie de confinement.

 

Des biens plus rares, donc plus chers

Moins de mises en vente et de permis de construire, c’est mécaniquement moins de biens neufs disponibles sur le marché. Selon les promoteurs, cette situation va entrainer une hausse des prix, ce qui n’est pas forcément dans leur intérêt : « Augmenter les prix, ce n’est pas notre objectif. Cela nous éloigne de nos acquéreurs », explique la présidente de la FPI. 

En effet, les promoteurs devront non seulement dépenser davantage pour la commercialisation de leurs biens, mais ils auront plus de mal à trouver des acheteurs en mesure d’acquérir des biens plus onéreux. Une tendance qui se fait déjà ressentir dans certaines agglomérations où le prix du mètre carré a considérablement augmenté en l’espace d’une année : +21,5 % au Havre, + 17,7 % à Saint-Malo, + 8,5 % à Dijon, + 8,2 % à Nantes ou encore + 7 % à Angers… Des chiffres éloquents qui traduisent particulièrement bien l’ampleur de la crise actuelle et à venir.

 

« Du jamais vu »

Alexandra François-Cuxac s’attend à « des mois très très difficiles, voire des années ». Pour la fédération, le problème ne viendrait pas seulement de la crise sanitaire, qui a provoqué un blocage de l’examen des permis, mais aussi de l’attitude de beaucoup de mairies dont le mot d’ordre est à la réduction des espaces dédiés à la construction. Une tendance générale à laquelle s’ajoute une période d’élection électorale généralement peu propice à l’octroi de permis de construire.

Pour Marc Villand, cette situation est littéralement « du jamais vu ». Durant le deuxième trimestre, le nombre de nouveaux logements proposés sur le marché s’est ainsi réduit de plus de la moitié de ce qu’il était il y a un an. Selon lui, les municipalités ont par ailleurs demandé le retrait d’un certain nombre de permis. D’autres ne seront tout simplement jamais octroyés !

 

Un plan de relance insuffisant pour les promoteurs

Le gouvernement s’est déjà dit conscient de la situation difficile que traversent les professionnels du secteur depuis plusieurs mois, allant jusqu’à proposer un grand plan de relance. Problème, sur les 100 milliards d’euros, seuls 650 millions d’euros serviront à soutenir le logement neuf, par le biais d’un réaménagement des friches industrielles et d’aides apportées aux maires qui décident de mener une véritable politique en faveur de la construction.

Début septembre, le ministère du Logement a également indiqué son souhait d’étendre le dispositif Pinel et le Prêt à Taux Zéro pour les acheteurs d’ici 2022. Si les promoteurs saluent l’initiative, ils déplorent toutefois des mesures tardives qui ne suffiront sans doute pas à relancer le secteur. Pour la présidente de la FPI, le constat est clair : « Si l’on n’arrive pas à faire prendre conscience de la crise qui va toucher notre secteur, ce ne sera pas d’un plan de relance dont nous aurons besoin. Ce sera d’un plan de sauvetage. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fabrice Houlé

Entrepreneur,
agent immobilier de terrain,
commerçant et formateur.
 
En savoir plus >>

Soyez Informés en Premier !

 

Avec nos "Alertes Blog", restez connectés en permanence à l’actualité juridique et commerciale de la location

 

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les Alertes Blog. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans l'Alerte. En savoir plus sur la gestion de mes données et sur mes droits.

Nous suivre

« Je ne fais pas de location. »

Ne laissez plus partir les clients.
Démarrez votre activité de location et générez rapidement du chiffre d’affaire.
Constituez-vous un portefeuille.

Nous vous montrons comment

À propos de ce blog

Ce blog est destiné aux personnes qui s'intéressent à l'immobilier locatif et principalement aux professionnels de l’immobilier .

Pour en savoir plus sur ce blog >>